Le Ginkgo Biloba : arbre millénaire

Surnommé « l'arbre aux mille écus » en raison de sa belle couleur jaune vif à l'automne, le ginkgo est sacré au Japon. Ses feuilles et ses fruits entrent dans la symbolique nippone ainsi que dans la composition de remèdes asiatiques ancestraux.

La feuille de ginkgo est le symbole de la ville de Tokyo.
 
L'arbre est fréquemment cité dans les romans japonais de l'époque Meiji et contemporains (moins que les cerisiers en fleurs et les érables en automne, cependant).
Les traditions et légendes du Japon laissent à penser que la robustesse du ginkgo est connue depuis longtemps.
C'est une tragédie qui a permis de confirmer ces croyances ancestrales. Le 6 août 1945, la ville d'Hiroshima était anéantie par une bombe nucléaire. En un instant, toute forme de vie s'était volatilisée. Rien ne pouvait plus survivre dans cette zone irradiée.
Pourtant, quelque temps après le cataclysme, un ginkgo situé à environ un kilomètre de l'épicentre donna quelques bourgeons et reverdit, de même que 6 autres ginkgos, là où tous les végétaux étaient restés calcinés.
Ce Ginkgo, situé devant un temple - ayant lui-même été détruit, symbole de vie et de renouveau, fut intégré dans l'escalier d'accès lors de la reconstruction du temple.


Depuis, de nombreuses études ont montré que le Ginkgo présente une grande résistance aux agents mutagènes, comme les radiations ou la pollution.
Le Ginkgo est également l'arbre fétiche de la ville de Weimar (Allemagne) dans laquelle Goethe résida.

Voici comment le poète décrit cet arbre dans « le Divan oriental occidental »

« La feuille de cet arbre, qui, de l’Orient,
Est confiée à mon jardin,
Offre un sens caché
Qui charme l’initié.
 
Est-ce un être vivant,
Qui s’est scindé en lui-même,
Sont-ils deux qui se choisissent,
Si bien qu’on les prend pour un seul ?
 
Pour répondre à ces questions,
Je crois avoir la vraie manière :
Ne sens-tu pas, à mes chants,
Que je suis à la fois un et double ? »


Ajouter un commentaire

Anti-spam :

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Espace Aquitain de Zen Shiatsu pour nos offres et démarches commerciales et afin de répondre aux demandes des internautes. Elles sont conservées pendant 36 mois et sont destinées à :

  • Espace Aquitain de Zen Shiatsu (www.espace-aquitain-zen-shiatsu.fr) en qualité de propriétaire du site web et récipiendaire des formulaires,
  • Natural-net (www.natural-net.fr) en qualité d'agence web,
  • Kiubi (www.kiubi.com) en qualité d'opérateur technique du site web,
  • OVH (www.ovh.com) en qualité d'hébergeur du site web,

Conformément aux article 15 à 22 RGPD, concernant les données que nous détenons sur vous vous disposez des droits suivants : droit d’accès (article 15 du RGPD), droit de rectification (article 16 du RGPD), droit d’effacement (article 17 du RGPD), droit à la limitation du traitement (article 18 du RGPD), droit de notification des rectifications, effacements, limitation (article 19 du RGPD), droit à la portabilité des données (article 20 du RGPD), droit d’opposition (article 21 du RGPD), droit de ne pas faire l’objet d’un profilage (article 22 du RGPD).Vous pouvez exercer ces droit en contactant : dominique.chevalier-mk@orange.fr .

Commentaires